COMMUNIQUE DE PRESSE – CONSEIL NATIONAL POUR LE CHANGEMENT DEMOCRATIQUE (CNCD)

CONSEIL NATIONAL POUR LE CHANGEMENT DEMOCRATIQUE (CNCD)

COMMUNIQUE DE PRESSE

Les partis de l’opposition démocratique rwandaise membres du Conseil National pour le Changement Démocratique (CNCD) se sont réunis à Bruxelles ce vendredi 5 avril 2013.

Ils ont examiné et adopté la Déclaration de Fondation ainsi que le texte portant sur la Vision, la Mission et les Objectifs du CNCD.

Ils se sont également penchés sur la situation générale qui prévaut dans la Région des  Grands Lacs en  général et au Rwanda en particulier.

L’arrestation de Bosco NTAGANDA et la résolution du Conseil de Sécurité des Nations Unies sur le déploiement à l’Est de la RDC d’une brigade spéciale d’intervention au sein de la MONUSCO ne suffisent pas pour ramener la paix, la sécurité et la stabilité dans la région aussi longtemps qu’au Rwanda la crise politique n’aura pas été résolue.

Concernant la situation intérieure :

-         En cette période de deuil, le CNCD s’ associe à toutes les familles rwandaises qui ont perdu les leurs pendant le génocide de 1994 dont l’élément déclencheur fut l’attentat terroriste contre l’avion qui transportait le Président rwandais Juvénal HABYARIMANA et son homologue burundais Cyprien NTARYAMIRA ainsi que leurs suites;

-         le CNCD condamne fermement les  politiques du régime dictatorial du FPR visant à déposséder  sans motifs valables  et sans compensation     . la population  rwandaise de ses  biens immobiliers

-         le CNCD considère comme totalement prématurées l’invocation et l’application de la clause de cessation au détriment des réfugiés rwandais tant que prévalent dans le pays un régime ségrégationniste, et un génocide silencieux sous l’apparence d’une politique de contrôle des naissances ne visant qu’une certaine section de la population.

-         Le CNCD exige la libération sans condition de tous les prisonniers politiques dont Bernard NTAGANDA, Président du PS-Imberakuri,, Déo MUSHAYIDI, Président du PDP-Imanzi, Victoire INGABIRE , Présidente des FDU-Inkingi, Théoneste NIYITEGEKA, candidat aux élections présidentielles de 2003, les.journalistes  Saidati MUKAKIBIBI et Agnès UWIMANA.

Le CNCD réaffirme sa détermination à mettre fin au régime de Kigali, dont la responsabilité dans des crimes de guerre, des crimes contre l’humanité et de génocide n’est plus à démontrer depuis la publication de plusieurs rapports et spécialement celle du rapport Mapping de l’ONU du 1er octobre 2010.

 

Fait à Bruxelles le 5 avril 2013

 

Pour le CNR-Intwari                                                             Pour les FDU-Inkingi

Général Emmanuel HABYARIMANA                                  Eugène NDAHAYO

Président                                                                                          Président a.i.

 

Pour l’UDFR-Ihamye                                                             Pour l’ODR-Dufatanye

Boniface HITIMANA                                                                   Amb. I.MUNYESHYAKA

Président                                                                                          Président

Save on DeliciousShare via email
  • Date de parution :