L’ALNEF appelle à la libération des prisonniers politiques et à l’ouverture de l’espace politique au Rwanda

Les FDU-INKINGI se félicitent de la résolution du Forum du Réseau de la Gauche Africaine –connu sous le sigle anglais ALNEF (African Left Networking Forum)– prise lors de sa conférence tenue à Bamako (Mali) du 25 au 27 novembre 2011.

Cette résolution exige que le gouvernement rwandais «libère immédiatement tous les prisonniers politiques, accepte l’enregistrement des formations politiques qui le souhaitent et respecte la liberté d’opinion et de presse ainsi que l’égalité de toutes les Rwandaises et de tous les Rwandais ».

L’ALNEF rassemble les mouvements et partis politiques progressistes et de gauche du continent. Les FDU-INKINGI ont pris une part active dans la création et l’expansion de ce forum dès 2008. L’initiative de création de ce forum bénéficie du soutien moral du Forum de Saô Paolo, un grand regroupement des organisations progressistes et de gauche d’Amérique Latine.

La conférence de Bamako, la troisième du genre, après celles tenues à Johannesburg (Afrique du Sud) en 2008 et en 2010, a connu la participation de délégations venant de dix-huit pays africains dont le Rwanda (représenté par les FDU-INKINGI) et cinq venant d’Amérique Latine, d’Amérique du Nord et d’Europe.

Sur la question rwandaise, l’ALNEF s’est également dit profondément touché par les pertes de centaines de milliers de vies humaines dues à la guerre civile et au génocide de 1994, aux actes de génocide contre les réfugiés rwandais en République démocratique du Congo en 1996-97 et des millions de morts fauchés par les guerres d’agression menées contre la RDC, sous l’instigation des puissances occidentales, qui ont et continuent de manipuler des forces rétrogrades au Rwanda et utilisent le Rwanda comme base arrière pour déstabiliser les pays africains.

Le Forum a condamné ces manœuvres dont le but est « d’empêcher que les responsabilités soient clairement dégagées, que des comptes soient demandés et que de justes réparations soient payées » et a exprimé son soutien aux forces progressistes rwandaises, notamment les Forces Démocratiques Unifiées, FDU-INKINGI et a appelé ses membres à soutenir « la lutte du peuple rwandais pour un Rwanda non ethnique, non sexiste, démocratique, solidaire et indépendant ».

Le Forum s’est doté d’ un secrétariat continental et des secrétariats sous-régionaux pour l’Afrique de l’Est, l’Afrique Australe, l’Afrique du Nord, l’Afrique Centrale et l’Afrique de l’Ouest et a décidé de tenir sa prochaine assemblée annuelle en 2012 à Tunis (Tunisie).

Le Rwanda, représenté par les FDU-INKINGI, qui siégeait déjà au secrétariat provisoire mis en place lors de la réunion de coordination tenue à Nairobi du 22 au 25 juin 2011, a été retenu comme membre du secrétariat continental. Celui-ci comprend le Soudan, le Kenya, le Mali, la Tunisie, le Burkina Faso, le Sénégal, le Rwanda et l’Afrique du Sud, qui en assure la coordination.

Fait à Bruxelles, le 6 décembre 2011
Pour les FDU-INKINGI
Dr Jean-Baptiste MBERABAHIZI
Secrétaire Général et Porte-parole

 

Save on DeliciousShare via email
  • Date de parution :