EMBUSCADE JUDICIAIRE: PRESENTATION SURPRISE DE MADAME VICTOIRE INGABIRE DEVANT LA COUR

Le 23 Novembre 2010 tard dans l’après-midi, la présidente du parti FDU-INKINGI, Mme Victoire Ingabire, déjà en détention, a été amenée à l’improviste devant la Cour de GASABO sans information préalable et sans convocation préalable de son équipe de défense.

Aujourd’hui, le Tribunal de Grande Instance de GASABO a informé par téléphone son avocat que le procureur général a demandé une nouvelle comparution et que la Cour les convoque pour demain le 25 Novembre 2010 à 08h00. Il n’a pas été clair si déjà une motion du procureur de prolonger la détention provisoire de 30 jours a été déposée à la Cour.

Selon la loi régissant la procédure pénale rwandaise, un suspect arrêté doit avoir l’occasion et le temps nécessaire de préparer sa défense. Dans le cas qui nous concerne, ça ressemble plutôt à une embuscade judiciaire. Toutes les sources ont confirmé qu’en dépit des informations officielles affirmant que le Procureur a rassemblé des preuves accablantes contre Mme Ingabire, il n’est pas encore prêt à présenter au tribunal le dossier final des charges. Au contraire, nous continuons d’assister à d’intenses tentatives d’intimidation envers l’ancien personnel de maison de Mme Ingabire et certains membres des FDU.

D’autres sources révèlent des activités suspectes d’un ancien membre du parti FDU-INKINGI dans la Ville de Kigali, M. Théoneste SIBOMANA et d’un membre du Parti social IMBERAKURI. Ces 2 individus voyagent fréquemment entre l’Ouganda et le Rwanda depuis août 2010 et il se pourrait qu’ils soient de connivence avec la police secrète dans l’actuelle campagne des services secrets gouvernementaux de fabrication de preuves en recrutant des gens qui, en collaboration avec le Procureur, plaident coupables afin d’être utilisés dans de nouvelles accusations liées à des actes terroristes à l’encontre des leaders des partis politiques incarcérés à l’instar de Mme Victoire INGABIRE et de M. Bernard NTAGANDA (président du PS IMBERAKURI).

Le peu d’espoir pour un procès équitable au Rwanda pour Mme Victoire INGABIRE UMUHOZA et d’autres prisonniers politiques s’est totalement effrité.

Sylvain SIBOMANA FDU-INKINGI

Secrétaire Général

Télécharger le document pdf

Save on DeliciousShare via email
  • Date de parution :